La vérité consacre et sanctifie

La vérité est un thème essentiel dans l’évangile de Jean. En particulier aujourd’hui nous entendons Jésus prier ainsi : "Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité… pour eux je me sanctifie moi-même afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité." En offrant sa vie jusqu’au sacrifice de la croix, Jésus témoigne de la vérité de la parole de Dieu : il est "martyr", ce qui signifie en grec "témoin". Il nous révèle ainsi qu’en ce monde la question de la vérité, inséparable de celle de la justice, relève du combat spirituel et de l’engagement personnel jusqu’au don de soi. Toute parole vraie est testimoniale, comme aussi toute acte juste.

Quand nous disons "Je crois en Dieu", nous attestons que la vérité nous dépasse, qu’elle nous précède et nous surplombe, et que la recevoir nous oblige à nous offrir au Père comme Jésus lui-même. Il n’est rien de plus juste que cette parole. Alors, avec saint Jean, nous pouvons même affirmer savoir que Jésus est le Saint, le Saint de Dieu, selon la formule qu’il met dans la bouche de l’Apôtre Pierre. En effet, nous ne pouvons rien savoir de plus sûr en ce monde.
 


Seulement, ce savoir de la foi n’est pas notre propriété privée : il demeure un don, comme une fleur que nous fait l’Esprit Saint, mais que menace toujours le souffle infernal de l’Ennemi, celui que nous sentons quand le doute nous saisit. Pourtant, nous échappons au mal dès que nous renouvelons l’acte d’humilité dans lequel nous avons d’abord confessé le Christ, car l’Amour qui a vaincu la mort est le plus fort ; et son Père, à sa prière, nous garde du Mauvais comme lui-même a gardé ses Apôtres. Quand nous disons croire en Dieu, nous nous engageons à vivre en témoins du salut que son Fils a obtenu pour tous les hommes qui ne le refuseront pas, nous en sommes sûrs.
Père Marc Lambret

Contact express