Un domicile pas si fixe

"Est-ce toi qui me bâtira une maison pour que j’y habite ?" demande le Seigneur à David par l’entremise du prophète Nathan au deuxième livre de Samuel dans la première lecture de ce dimanche. À l’évidence, nous voyons là la trace très ancienne d’une ligne critique constante à l’égard du Temple dans l’Écriture et dans la tradition d’Israël. L’affirmation la plus péremptoire à ce sujet se trouve dans la bouche d’Étienne au livre des Actes, citant Isaïe 66,1-3 : "Le Très-haut n’habite pas dans ce qui est fait de main d’homme".


À la lumière du mystère du Christ dont la Mère de Dieu fait partie, nous comprenons que cette affirmation trouve tout son accomplissement dans la conception virginale de Jésus en Marie par la puissance de l’Esprit Saint, dont Luc témoigne dans l’évangile d’aujourd’hui. La véritable demeure de Dieu parmi les hommes est vivante, elle bouge ! Elle court à la montagne de Judée pour visiter sa parente Élisabeth dont l’enfant tressaille en elle à l’approche de l’Agneau.
Comme le Temple en son temps, chaque église est le lieu consacré de la prière au Seigneur qui, lui, « habite les hymnes d’Israël » (Psaume 21/22, verset 4), c’est-à-dire la louange de son peuple. Toute communauté fidèle porte en elle au milieu du monde la présence du Dieu qui s’est lié pour toujours avec l’humanité dans l’Incarnation de son Fils. Chaque disciple est habité du même Esprit Saint par qui le Verbe a pris chair de la Vierge Marie, où qu’il aille et quoi qu’il dise ou fasse.

L’idéal du nomade, tel notre père Abraham ainsi que ses fils, les Patriarches, est d’être "conduit en un pays de plaine" (Psaume 142,10) pour s’y établir après ses errances. Mais, le Fils de l’homme n’a pas de pierre où reposer la tête et nous appelle à patienter jusqu’à sa venue dans la gloire : alors nous verrons la Jérusalem céleste, notre cité définitive où il n’est pas de Temple, car "son sanctuaire, c’est le Seigneur Dieu, Souverain de l’univers, et l’Agneau" (Apocalypse 21,22).

Viens, Seigneur Jésus !
Père Marc Lambret



Contact express